Entretien avec le Dr Jacques Mabit, fondateur du centre Takiwasi

Après deux mois passés à Tarapoto à partager le quotidien du centre Takiwasi, le Dr Jacques nous reçoit pour une dernière interview.

En deux mois, notre regard sur le centre a bien évolué. Au départ, la ritualisation complexe des soins nous était hermétique, l’agenda de Takiwasi difficile à suivre et les patients inaccessibles. Puis nous avons finalement trouvé un premier terrain de rencontre avec le groupe  : le terrain de foot… ce formidable espace qui nous aura offert des rencontres spontanées et enflammées tout au long de notre voyage, depuis les communautés Satéré Mawé le long des affluents de l’Amazone Brésilien, jusqu’aux villages Kallawaya de l’altiplano Bolivien.

Dès la deuxième semaine, nous purgions aux côtés des patients, et traversions ensemble  l’épreuve d’une session d’ayahuasca. Nous avons partagé au centre des moments conviviaux et intimistes, le réveillon de Noël, la fête du nouvel an… Ce temps était nécessaire à la construction d’une confiance réciproque. Pour Jacques Mabit, il était surement important que nous ayons construit nos propres expériences, notre propre entendement, avant de l’interviewer à l’issue de notre séjour. Alors bien sûr, nous avions beaucoup de questions et de zones de flou à éclaircir.

Jacques Mabit nous reçoit en fumant le mapacho, le tabac considéré comme un “plante maîtresse”, qui enseigne. Ce sera une interview fleuve de plus de deux heures. Nous vous en restituons ici les principaux axes en deux vidéos.

Première partie

00:17 Quel est votre parcours ?

09:38 Comment avez-vous décidé de travailler avec des toxicomanes ?

16:32 Quel est l’objectif du centre Takiwasi ?

17:27 Quel est le point de vue de Takiwasi sur l’origine de la toxicomanie ?

20:54 En quoi Takiwasi se distingue d’une prise en charge conventionnelle ?

Deuxième partie

00:11 Comment agissent les plantes dites “hallucinogènes” ?

06:41 Qu’est ce que l’ayahuasca ?

10:39 L’expérience de l’ayahuasca est-elle accessible à un Occidental ?

13 :11 Dans vos pratiques, quel lien faites-vous entre la religion et l’ayahuasca ?

Pour que notre film documentaire « La voie des plantes : ceux qui voulaient guérir » puissent sortir, participez sur ulule.com/la-voie-des-plantes
Chaque participation est importante ! Merci à tous.