Triptyque de plantes

Pour notre financement participatif, nous vous proposons une nouvelle contrepartie pour une contribution de 30€ : le triptyque de plantes médicinales péruviennes !

UNA DE GATO (en écorce)

“griffe de chat” en espagnol pour ses petites stipules en forme de griffes situées à la base de ses feuilles, ou Uncaria tomentosa.

Cette liane est considérée comme un trésor thérapeutique de la forêt Amazonienne.

Les Ashaninka parmi d’autres groupes autochtones utilisent traditionnellement l’écorce interne de la plante comme tonique immunitaire, anti-inflammatoire et comme remède contre le cancer.

Depuis 1994, la plante est étudiée par l’OMS. Les recherches se sont concentrées essentiellement sur les alcaloïdes. Pour cinq d’entre eux, des effets contre la leucémie, les tumeurs, les ulcères, les infections et l’arthrite ont été reconnus cliniquement.

Ses propriétés anti-inflammatoire et antioxydante en font également une plante appréciée en cosmétique.

Comment l’utiliser : Aussi simple qu’une infusion ! Mettre un morceau d’écorce dans une eau à peine portée à ébullition. Laisser infuser 10 minutes et boire en dehors des repas. Faire une cure 1 fois par jour sur plusieurs jours.

 

PALO SANTO

« bois sacré » en espagnol ou Bulnesia sarmientoi.

Le palo santo était déjà utilisé déjà par les Incas lors des rituels religieux pour communiquer avec les dieux. Au Pérou, les guérisseurs ou chamans l’utilisent notamment pour les cérémonies d’ayahuasca. Ses arômes boisés et balsamiques sont réputés pour purifier l'atmosphère et amener paix et harmonie.

Comment l’utiliser : Comme un encens, laisser brûler l’extrémité d’un bâtonnet pendant 30 secondes pour fumigation.

 

TABAC MAPACHO ou Nicotiana rustica

Dans la médecine traditionnelle amazonienne, les plantes possèdent un esprit et une personnalité. A force de les consommer, de les fréquenter, on peut discerner une orientation, un enseignement propre à la plante. Le tabac est considéré comme une des plantes médicinales “maîtresses” (une plante qui enseigne) les plus importantes. C’est une plante de feu, qui « brûle » les intoxications et les pensées parasites.

Comment l’utiliser :
1- les “soplada” ou soufflée de tabac sont considérées comme purifiantes et utilisées pour protéger le corps énergétique et guérir des maux de tête. Elles s’appliquent sur les points d’énergie comme la tête, les poignets, la poitrine et le dos.

2- Pendant une soirée calme. En infusion, laisser décanter 5 à 10 minutes l’équivalent d’un demi cigare mapacho dans de l’eau tiède puis filtrer le tabac. A prendre à jeun, sans consommation de viande, ni d’alcool le jour même et dans la journée qui suit. Le tabac apporte clarté et discernement et peut également réactiver la fonction onirique et susciter des rêves puissants. Pour celles et ceux qui ne sont pas habitués à cette plante : l’infusion peut créer des nausées les premières minutes après ingestion. C’est normal et ça passe ! Mais commencez par “tester” avec une infusion légère de 5 min max pour comprendre comment votre corps et votre esprit réagissent à la plante.

Le souffle de protection (extrait du film « La voie des plantes : ceux qui voulaient guérir »)

Soplada effectuée par Edgardo, curandero à Takiwasi.

Découvrez ces plantes en choisissant la contrepartie "Triptyque de plante" à 30 € sur notre page Ulule : https://fr.ulule.com/la-voie-des-plantes/